Histoire

Acquisition des connaissances

En 1954, Leon Van Haesendonck termine sa licence en Education Physique à l’Université de Louvain. Son promoteur, le professeur P.P. De Naeyer, l’encourage à mettre sur pied une entreprise d’orthopédie. Sur le conseil de son professeur, Léon Van Haesendonck décide de passer une année dans la firme Franssen à Dordrecht pour y acquérir une bonne expérience pratique. Cette firme est une entreprise d’orthopédie néerlandaise réputée où il apprend à fabriquer des appareils avec des moyens et des techniques simples. Il y apprend également à travailler le métal, le bois, le cuir et le textile. Ensuite, il parfait sa formation à Saint Cloud à Paris ainsi que chez Haberman à Frankfort. C’est dans cette même ville qu’il suit le plus de cours possibles à l' "Orthopaedische BundesFachschule".

Fondation

En juillet 1957, la fondation de l’entreprise d’orthopédie devient réalité. Elle était sise au numéro 69 dus Rempart Léon Scheurs à Louvain. En collaboration avec un partenaire allemand, Monsieur Joseph Schmidt, il transforma le restaurant universitaire de l’époque en atelier. Il avait rencontré Joseph Schmidt à Dordrecht et ce dernier possédait le diplôme de "Meister". Ensemble, ils s’attelèrent à la fabrication de presque tous les appareils orthopédiques possibles.

Evolution

Lorsque trois ans plus tard son partenaire décide de retourner aux Pays-Bas, Léon Van Haesendonck se retrouve seul devant la tâche. Rencontrant des problèmes complexes avec certains patients, il les emmène à Frankfort afin de chercher une solution appropriée avec l’aide d’experts. C’est ainsi qu’il apprend son métier et acquière une grande expérience dans tous les domaines.

Quelques années plus tard, il rencontre Albert Coenen, technicien-chausseur. Cet homme, originaire de Diest, montre un très grand intérêt pour les appareils orthopédiques. Ils décident dès lors de poursuivre l’expérience ensemble.

Une équipe en plein développement

La petite entreprise a le vent en poupe et il devient bientôt nécessaire d’engager du personnel. A l’équipe de départ viennent s’ajouter dans les années 70 des techniciens comme Patrick Wijns et Luc Coenen, fils d’Albert. En 1982 arrive Ann Van Haesendonck qui est la fille de Léon. Elle prend en charge le travail administratif; sa sœur Leen la rejoint quelques années plus tard et l’aide dans sa tâche. L’équipe compte à cette époque 13 ouvriers. L’équipe continue de s’étoffer avec les années. Si bien qu’un agrandissement de l’entreprise s’impose.

Extension des bâtiments et création d’une filiale

Au bout d’un certain temps, le bâtiment de l'entreprise en pleine croissance commence à déborder de toutes parts. En 1982, pour pouvoir traiter le nombre croissant de patients, le bâtiment adjacent, c’est-à-dire le n° 71 est acheté et rénové.

Grâce à une collaboration étroite avec l’Université Catholique de Louvain-la-Neuve (UCL), la liste des patients croît aussi en Wallonie. En 1992, le n° 32 de la rue Saint Jacques à Namur est acheté afin d’améliorer la prestation des services du côté francophone du pays.

Reprise

Pour assurer la continuité, l’affaire commerciale est transformée en S.A. le 1e juillet 1988 sous la direction de Ann, Leen, Luc et Patrick.

Modernisation

Sous l’impulsion de la jeune direction, une modernisation profonde de l’appareillage et de l’espace travail est lancée. En 1994, l’atelier de travail est entièrement reconstruit. Celui-ci est modernisé et aménagé de façon à le transformer en un grand atelier modèle, clair et ordonné. La fabrication automatisée voit le jour. Un investissement tout spécial est encore réalisé pour garantir la sécurité des travailleurs en conformité avec législation dans ce domaine : il s’agit de l’acquisition d’un système d’aspiration des gaz et de la poussière. De nouveaux techniciens spécialistes sont recrutés afin de pouvoir suivre la production toujours croissante.

Construction

OVH connaît une croissance continue, si bien qu’une nouvelle extension s’avère nécessaire. Le besoin d’améliorer les espaces d’accueil et les cabines d’essayage se faisaient en effet ressentir afin de proposer un service optimal à la clientèle. Les nouveaux produits pouvaient alors être plus facilement présentés dans la salle d’exposition.

Une parcelle contiguë à la drève du Cimetière est achetée en 1989 en vue d’une expansion probable. En 1996, on décide d’y construire un tout nouveau bâtiment d’accès facile et disposant de places de parking privé. Dans ce nouveau bâtiment, l’administration s’installe et les patients peuvent être reçus et soignés dans des conditions optimales. C’est ainsi qu’OVH s’est développée et est devenue une des 5 plus grandes entreprises d’orthopédie en Belgique. Et dans cette entreprise, on cherche d’abord à dispenser aux patients un excellent service ainsi qu’à leur livrer des appareils d’une qualité parfaite.

Histoire

Plus d'articles
Webdesign by

Abonnez-vous à notre newsletter

x